TNT, ton univers impitoyable !

Il y a quelques jours, dans le cadre du réexamen de la demande de passage sur la TNT gratuite de la chaîne LCI,  le CSA a publié son étude d'impact économique concernant  cette dernière (ainsi que les deux autres candidates: Paris Première pour le groupe M6 et Planète+ pour le groupe Canal+).

Pour tenir compte des observations du gendarme de l'audiovisuel, les trois groupes audioviuels ont tenu à prendre de nouveaux engagements éditoriaux et économiques.

En ce qui concerne LCI , le groupe TF1 s'engage pour une période deux ans à compter de la date de passage en clair :


• à ce que TF1 Publicité ne propose pas d’offres "couplées", "pures" ou "mixtes" entre les espaces publicitaires des chaînes TF1 & LCI ni entre LCI et les chaînes clientes de la régie publicitaire de la une comme TMC, NT1, HD1 ou encore BE In sport.  Le but est d'empêcher LCI de profiter de la puissance de TF1 aussi bien au niveau de l'audience (première chaîne française en part d'audience)  qu'au niveau publicitaire (TF1 Publicité, la régie publicitaire du groupe perçoit près de la moitié des recettes publicitaires de la télévision en France). 

 

• à ce qu'il n'y est pas de promotions croisées entre LCI et les autres chaines du groupe.

A noter qu'à l'échéance des deux ans , ces engagements pourront être reconduits pour deux années supplémentaires.

 

• La Chaîne Info s'engage à créer un comité d’éthique de l’information constitué de personnalités indépendantes  d'elle et des sociétés en lien direct ou indirect avec elle. 

 

En plus d'être un service consacré à l'information offrant un programme réactualisé en temps réel convrant tous les domaines de l'actualité comme stipulé dans sa convention, la chaîne info du groupe TF1 s'engage ; 

  • à consacrer au minimum 80% des programmes à une diversité d'émissions d'information.
  • La chaîne traitera la politique, l'économie, l'internationale, la culture, la consommation, et la diversité de la société française, précise TF1 dans une lettre adressée au CSA, dans des newsmagazines qui occperont au minimum 30% de son antenne.
  • à ce que la part des journaux (journaux télévisés et rappel de titres tout au long de la journée) ne dépasse les 30% de son temps d'antenne (hors bandeaux d'information réactualisée en temps réel).
  • La chaîne proposera une émission hebdommadaire consacré à la culture et une autre à l'actualité internationale
  • Et bien evidemment en cas d'évènements d'actualité majeure (attentats, inondations, libération d'otages), la chaîne souhaite pouvoir casser son antenne afin d'informer le mieux possible la population.  
  • La part des femmes intervenant en plateau sera au minimum de 30%

 

  • LCI franchit un nouveau pas dans l'accessibilité de son antenne, puisqu'elle s'engage à diffuser sept jours sur sept (jous fériés inclus), trois journaux comportant un sous-titrage adapté aux personnes sourdes et malentendantes ainsi qu'un journal traduit en langue des signes à 20h. Et enfin nouveauté, la chaine s'engage à diffuser chaque semaine, un programme d'actualité auto-décrit à une heure d'écoute favorable.
  • LCI s’engage également à étudier la diffusion vers l’Outre-mer dans l'éventualité où le CSA lancerait un appel à candidature de fréquences TNT en Outre-mer.

De son côté, Alain Weill (propiétaire de BFMTV) annonce que si LCI devient gratuite, la chaine de NextradioTV se separera d'une centaine de ses collaborateurs. 

Et du côté de Francetélévisions, il se dit que la nouvelle chaine info du service publique pourrait récupérer le canal 14 qui sert actuellement à France 4.

Le CSA devrait de nouveau se prononcer sur le cas LCI  à la mi-décembre, a précisé son président, Olivier Schrameck, lundi au Figaro. 

La suite des aventures de TNT, ton univers impitoyable sont à suivre sur prochainement sur LMDI

lci itele BFMTV TF1 france tv info

BFMFAN, LMDI, NR et PLUS D'INFO fusionnent et deviennent NEWSROOM

DÈS LE 4 JANVIER 2016, RETROUVONS-NOUS ICI